Association Crématiste Besançon
ACTUALITES
10 Novembre 2022:
Communiqué FFC de la Toussaint 2022 : les conséquences de la hausse des coûts de l'énergie. Cliquez sur l'image ci-dessous.

4 Novembre 2022:
Publication du rapport sur l'activité du crématorium se St Claude à Besançon.
Cliquer ICI pour plus d'informations
30 Octobre 2022:
Suite au congrès de la Fédération Française de Crémation 2022, celle-ci publie sa motion d'orientation, cliquez sur l'image pour l'agrandir.

24 Septembre 2022:

"La volonté est de laisser la terre aux vivants"
7 Mars 2022:
Communiqué de presse du 18/02/2022, de NOUVELLES DISPOSITIONS LEGISLATIVES,
une TRANSPARENCE INSUFFISANTE notamment sur la récupération des métaux,
CREMATION ET SERVICE PUBLIC (cour des comptes)
,Pour la mise en place d’une AUTORITE DE PROTECTION DES FAMILLES (cour des comptes et FFC)
Pour lire en détail
Cliquer ICI

12 Novembre 2021:
Statistiques de crémation en France 2020 (source Fédération Française de crémation) Les crémations en France ont atteint 40% ... Voir les chiffres de la région B-FC, cliquer sur la vignette ci-dessous

5 Juin 2021:
Article à lire : L'association pendant la pandémie.
cliquez sur l'image

8 Février 2021:
Article à lire : la position des professionnels du funéraire pendant la crise,
au détriment du respect des défunts et des familles.
Un article de Catherine Le GRAND-SEBILLE, paru dans la revue Crémation-magazine (Janvier 2021), visible en Cliquant ICI

1er Février 2021:
Les réponses au questionnaire envoyé aux adhérents en automne,
ont permis d'approuver la gestion de notre association à l'unanimité. La prochaine Assemblée générale de l'association est prévue le samedi 12 Juin 2021, sous réserve des conditions sanitaires.


19 Octobre 2019:Pour pallier à l'absence d'Assemblée générale, un questionnaire sera envoyé avec la circulaire d'automne, permettant aux adhérents de s'exprimer

12 Mars 2020: ATTENTION
l'Assemblée générale 2020 est reportée à une date ultérieure


12 Janvier 2020:l'Assemblée générale 2020 aura lieu le 28 mars 2020 à :
HABITAT JEUNES LES OISEAUX
, 48 Rue des Cras 25000 Besançon.
Convocation des adhérents fin février.
Toutes personnes intéressées sont conviées, y compris non adhérentes.
Plan d'accès - cliquez sur l'image pour l'agrandir

20 Juin 2019: Notre association se voit récompensée de ses efforts. La municipalité de Besançon, sur notre demande depuis de nombreux mois, met en place un comité d'éthique "...destiné à réflechir et échanger autour des évolutions et des changements dans les pratiques funéraires ...". Le conseil municipal a acté a l'unanimité la création du comité d'éthique. L'article est visible en Cliquant ICI

24 Mars 2019: Le guide_de recommandations urnes funeraires et sites cineraires est disponible en Cliquant ICI


COMMENT SE PASSE UNE CREMATION ?
Les organismes de pompes funèbres se chargent des inhumations ou des crémations avec ou sans passage dans un lieu de culte.
Une cérémonie laïque ou religieuse est possible à la salle omniculte du crématorium.
La famille peut attendre la fin de la crémation ou revenir chercher les cendres plus tard.

LA DESTINATION DES CENDRES.
Elles peuvent être répandues dans la nature, dans la mer…, -partout, sauf sur la voie publique-,
être déposées au cimetière, disséminées dans un jardin du souvenir, dans un espace de dispersion,
inhumées dans la tombe familiale ou dans un jardin d’urnes ( mini caveaux dans un espace réservé aux personnes crématisées), placées dans un colombarium communal.
Depuis la loi du 19 décembre 2008, l'urne ne peut plus être conservée par la famille.

LE COUT : ( CHAQUE COMMUNE DETERMINE LE MONTANT DES CONCESSIONS).
Les frais d’obsèques peuvent être moins élevés pour les crématistes :
- cercueil moins coûteux
- pas de frais de marbrerie
Les prix peuvent aller de 2000€ à 5000€ (obsèques religieuses ou non, options différentes …)

UNE PRATIQUE FUNERAIRE EN EXTENSION :
A Besançon, le nombre de crémations correspond à 35% du total des décès, alors que ce chiffre atteint 30%. en France,
bien en deçà des pays nordiques (58 à 70%), de l’Angleterre (70%), ou de notre voisine la Suisse (60%).
Le nombre de crémations à Besançon et Avanne passe de 312 en 1991 à 1435 en 2009.

POURQUOI CE PROGRES ?
- Prise de conscience écologique : dans certains secteurs, les cimetières baignent dans la nappe phréatique, ou sont traversés par les circulations d'eau souterraine ;
- Progrès en matière de prévention des épidémies ;
- Place insuffisante dans les cimetières ;
- Changement dans les mentalités : la dispersion géographique des familles due au contexte économique, et la distanciation avec les traditions, font que le culte voué aux morts se modifie ;
- Les enfants vivent trop loin pour entretenir les tombes familiales ;
- Les rituels autour de la dépouille mortelle sont remplacés par une attitude plus intellectuelle,
 «  le tombeau des morts, c’est le cœur des vivants » ;